dimanche , 29 janvier 2023

Cordillera

Auteure: Delphine Grouès

Editeur: Le Cherche Midi – 12 janvier 2023 (336 pages)

Lu en décembre 2022

Mon avis: A l’aube du 20ème siècle, la famille Silva vit dans un village de la cordillère des Andes, au Chili. Parmi les membres du clan, certains sont de fiers montagnards, d’autres de courageux paysans. Ainsi, Cecilio travaille à l’hacienda voisine. Taiseux, il n’en est pas moins respecté et craint, y compris par son patron. Sa femme Luisa, d’origine mapuche, a des dons de guérisseuse. Ils ont deux fils : Esteban, l’aîné, se découvre très jeune un talent pour la poésie, et le goût des études. Joaquin, lui, est davantage ancré à la terre et à la montagne, et rêve d’aventure au grand air. A peine adultes, les deux jeunes hommes seront contraints de quitter leur village, le premier pour Valparaiso, où il travaillera dans l’imprimerie, l’autre pour le désert d’Atacama pour y accompagner son patron qui prospecte dans les mines de salpêtre et de cuivre.
Chacun suit sa route, et tous, au village ou ailleurs, connaîtront des drames, des amours, des désillusions, la violence et la mort, au sein d’une nature toujours âpre.
« Cordillera » est à la fois une chronique familiale et un roman d’apprentissage, qui se pique en outre d’une pincée de réalisme magique.
Ce n’est pas désagréable à lire, ce n’est pas mal écrit, mais je n’ai pas trouvé cela très convaincant. J’ai eu l’impression que l’auteure a voulu dresser un portrait du Chili, de ses paysages si contrastés et d’une partie de son histoire sociale, en particulier l’émergence des luttes ouvrières dans le nord du pays, mais les thèmes sont trop survolés pour être marquants. Quant aux personnages, ils sont trop stéréotypés, certains pas assez développés, et les péripéties assez prévisibles. En ce qui me concerne, je n’ai rien trouvé de mémorable ou de consistant dans ce roman.

En partenariat avec les Editions Le Cherche Midi via Netgalley.

#Cordillera #NetGalleyFrance

Présentation par l’éditeur:

On dit que la cordillère des Andes vibre à l’écho des vies qui y défilent.
Dans le Chili du début du XXe siècle, la famille Silva, respectée et crainte dans le village, est auréolée de mystère. Cecilio, le père, taiseux, les mains dans la terre rebelle. Luisa, la mère, mapuche, qui connaît le pouvoir des chants et des plantes. Esteban, l’aîné, amené à découvrir, ébloui, l’univers des poètes et de l’imprimerie. Joaquín, le cadet téméraire, gardien de troupeaux, mû par l’appel des cimes.
Nombreuses sont leurs épreuves : la colère de la terre, la violence des hommes, la mort, le traumatisme de la guerre. Le clan fait face, soudé par un amour pudique. Dans cette nature indomptable, des cols glacials aux vallons ombrageux, des pâtures verdoyantes aux mines du désert de l’Atacama, chacun chemine vers son destin, sa liberté.
Fresque ample et romanesque teintée du réalisme magique sud-américain, Cordillera nous emporte dans la vie d’hommes et de femmes qui résistent et se tiennent debout sur les crêtes des montagnes comme sur le fil hasardeux de l’existence.

Evaluation :

Voir aussi

Roca Pelada

Auteur: Eduardo Fernando Varela Editeur: Métailié – 13 janvier 2023 (352 pages) Lu en décembre …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :