jeudi , 29 février 2024

Federico García Lorca

Auteure: Ilu Ros

Editeur: Robert Laffont – 2023 (360 pages)

Lu en janvier 2024

Mon avis: Ce livre graphique est une biographie de Federico García Lorca (1898-1936), l’un des plus célèbres et importants poètes et dramaturges espagnols. Sa (courte) vie est racontée à partir des témoignages laissés par sa famille et ses proches, auxquels s’ajoutent les paroles de Lorca lui-même (issues de lettres, interviews, conférences), et la voix off de l’auteure qui intervient de temps à autre pour donner quelques éléments de contexte historico-politique.

Le portrait est chronologique, de la naissance du poète en 1898 dans un village proche de Grenade en Andalousie, à son exécution le 18 août 1936 par des miliciens franquistes. De son enfance à la campagne à la fosse commune anonyme qui lui sert de tombe (et qu’on n’a toujours pas retrouvée), on suit Federico à Grenade, Madrid, Barcelone, à travers ses rencontres avec les artistes espagnols les plus influents de l’époque : le compositeur Manuel de Falla, Luis Buñuel, Salvador Dalí. Le livre aborde et commente également ses principales œuvres, de la musique au théâtre en passant par la poésie. Sur le plan personnel, c’est pudiquement qu’est évoquée l’homosexualité de Lorca, notamment la passion amoureuse (non partagée) qu’il éprouvait pour Dalí, et la dépression dans laquelle il sombre vers la fin des années 1920 et dont il guérira grâce à un long voyage aux Etats-Unis.

Lorsque la guerre civile éclate en juillet 1936 et que la terreur déferle sur l’Espagne, le danger plane sur Federico. Même s’il ne s’est jamais réellement mêlé de politique, sa personnalité, sa célébrité, son théâtre anti-bourgeois, ses convictions antifascistes et pro-démocratie font de lui une cible toute désignée de la dictature et de la censure.

On ressent tout au long du livre l’admiration sans bornes, l’amour, même, de l’auteure pour « Federico », le seul, l’unique. Cette dévotion n’empêche pas la rigueur du propos ni la pédagogie : le texte est riche et instructif mais fluide et agréable à lire. Quant aux illustrations, je n’aime pas tellement le style de l’auteure, je ne trouve pas ses dessins beaux. Mais je dois reconnaître qu’ils sont très expressifs, ce qui donne beaucoup de puissance dramatique au livre. Un hommage émouvant et sensible à celui qui est « né poète comme d’autres naissent boiteux, comme d’autres naissent aveugles, comme d’autres naissent beaux ».

En partenariat avec les Editions Robert Laffont via une opération Masse Critique de Babelio.

Présentation par l’éditeur:

Que savez-vous véritablement de Federico García Lorca ? On l’associe à la gloire et au rayonnement culturels de l’Espagne, mais aussi à ses périodes plus sombres et inquiètes. Poète, républicain antifasciste, persécuté pour son homosexualité, il a été fusillé à 38 ans par les milices franquistes et jeté dans une fosse commune – et son œuvre, censurée.
Ce roman graphique inédit mêle avec puissance et émotion les voix de ceux qui l’ont côtoyé. Mais cet ouvrage donne avant tout à entendre Federico García Lorca lui-même. Dramaturge et conférencier, il a défendu avec ferveur et courage des idées aussi modernes qu’intemporelles.
Ilu Ros mêle avec brio aquarelle, crayons de couleur, encre et mine de plomb, qui contribuent à rendre son style aussi singulier que puissant. En conjuguant mots et images, elle rend ici un hommage poignant à cette icône au destin dramatique.

Evaluation :

Voir aussi

De ruines et de gloire

Auteur: Akli Tadjer Editeur: Les Escales – 8 février 2024 (304 pages) Lu en décembre …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.