samedi , 15 juin 2024

La petite poule rouge vide son coeur

Auteure: Margaret Atwood

Editeur: Le Serpent à plumes – 1996 (141 pages)

Lu en mars 2023

Mon avis: Curieux mélange que ce recueil de 27 textes, qui comporte à la fois des nouvelles et ce qui ressemble à de brefs essais. Atwood y revisite contes et mythes, touche à la science-fiction, rend « grâce aux sottes » et hommage aux sorcières (« les Vilaines »), donne des recettes (« Fabriquer un homme »), dénonce le wokisme, la guerre et la destruction de l’environnement, évoque la mort et la déglingue des corps. Mais la plupart des textes font la part belle aux femmes et au féminisme.
L’humour est omniprésent, allant de la moquerie taquine au sarcasme et au cynisme à mesure, semble-t-il, que le recueil avance de textes accessibles vers d’autres plus hermétiques et sombres.
J’ai trouvé l’ensemble assez inégal, sans doute parce que le sens de certains textes m’a échappé, que d’autres ne m’ont pas « parlé », tandis que quelques-uns m’ont fait rire ou sourire franchement, et d’autres m’ont interpellée.
Le ton est décalé, le message probablement brillant, mais tout cela est globalement trop elliptique à mon goût.

Présentation par l’éditeur:

« Le corps féminin type se présente muni des accessoires suivants : un porte-jarretelles, un panty, une crinoline, une camisole, une tournure de jupe, un soutien-gorge, un corsage, une chemise, une ceinture de chasteté, des talons aiguilles, un anneau dans le nez, un voile, des gants de chevreau, des bas résille, un fichu, un bandeau, une guêpière, une voilette, un tour de cou, des barrettes, des bracelets, des perles, un face-à-main, un boa, une petite robe noire, une gaine de soutien, un body en Lycra, un peignoir de marque, une chemise de nuit en flanelle, un teddy en dentelle, un lit, une tête. »

Sur un ton drôlatique, vingt-sept façons de tordre la réalité, les croyances de chacun, les habitudes de chacune, ou l’art de se dévisser le cou pour se regarder droit dans les yeux. Un régal de mise en pièces de nos mythes, des plus anciens aux actuels, sans compter quelques utiles conseils ou recettes tels que Rendons grâce aux sottes et Fabriquer un homme.

Evaluation :

Voir aussi

Si par une nuit d’hiver un voyageur

Auteur: Italo Calvino Editeur: Seuil – 1981 (276 pages)/Folio – 2015 (400 pages) Lu en …