mercredi , 24 juillet 2019
Accueil / Etoiles / 4 étoiles / En attendant la neige

En attendant la neige

Auteur: Christine Desrousseaux

Editeur: Calmann-Lévy – 2 janvier 2019 (288 pages)

Lu en décembre 2018

Mon avis: En attendant la neige, Véra va se reposer, loin de tout. Son corps et son esprit sont épuisés, meurtris. Elle a besoin d’y voir clair, de faire le point, d’apprendre à vivre avec la culpabilité, celle qui la ronge depuis l’accident de voiture dont elle est responsable, et qui a coûté la vie à sa mère. Elle-même salement amochée physiquement et neurologiquement, elle veut désormais reprendre le contrôle de son corps et surtout de son cerveau, embrumé par la chimie. Pour échapper à la sollicitude (à l’emprise) envahissante de sa sœur et de son petit ami, elle s’installe, sans les prévenir, dans un chalet isolé du Haut-Jura. Mais cette retraite n’est pas aussi paisible que prévu : le chalet voisin est occupé par un homme taciturne, Véra est importunée par quelques chasseurs détestables, et, plus bas, les habitants du village sont tout sauf sympathiques, à l’exception du gérant du cybercafé. Quand le corps d’une jeune femme est retrouvé dans la montagne, la tension s’installe, et quand la neige se met à tomber par paquets, c’est l’angoisse qui occupe l’atmosphère. Et Véra qui récupère peu à peu la mémoire de l’accident…
Ce roman est un suspense rondement mené, très plaisant à lire. Véra est une héroïne attachante, bien décidée à récupérer sa liberté, sa personnalité, et à ne plus être cette jeune femme docile et falote modelée par la volonté des autres. Culpabilité, libération, emprise psychologique, acceptation sont les mots-clés de cette quête de résilience. La fin abrupte laisse un peu sur sa faim, mais je la trouve pertinente. Un livre à lire pour frissonner légèrement au coin du feu … en attendant la neige.
Joyeux Noël à toutes et tous !

En partenariat avec les éditions Calmann-Lévy via Netgalley.

Présentation par l’éditeur:

“Hier, quand j’ai poussé la porte du chalet, j’ai eu immédiatement l’impression d’être arrivée dans un lieu qui m’attendait. Un lieu possible en tout cas. Un lieu vivable. La pièce unique tapissée de bois, le colossal poêle central, les fenêtres ouvertes sur le velours des prairies, tout m’a plu.”

Morez, dans le Haut Jura. C’est là que Vera a décidé de s’exiler quelque temps. Le corps et l’esprit encore endoloris après l’accident de voiture dont elle est responsable et qui a coûté la vie à sa mère, elle investit ce chalet pour se sevrer des médicaments, recouvrer la mémoire et fuir la surveillance de son envahissante sœur. La montagne apparaît en effet comme le lieu idéal pour se reconstruire.
Mais Vera n’est pas la seule à y être venue enterrer son passé et, toute à sa renaissance, elle ignore les menaces qui planent. Des habitants hostiles. Un voisin aussi séduisant que mystérieux. Et la neige qui risque à tout moment de bloquer la vallée…

Evaluation :

Voir aussi

Oublier Klara

Auteur: Isabelle Autissier Editeur: Stock – 2 mai 2019 (320 pages) Lu en juin 2019 …

%d blogueurs aiment cette page :