dimanche , 25 juin 2017
Accueil / Etoiles / 5 étoiles / Tierra del Fuego

Tierra del Fuego

Auteur: Francisco Coloane

Editeur: Phébus/Libretto – 2003 (192 pages)

Lu en janvier 2016

tierra del fuegoMon avis: Après trois semaines de voyage en Patagonie et presque autant à trier mes photos et soigner mon blues, il était temps que je me remette à écrire des chroniques. Je crains d’avoir la main un peu rouillée, mais tant pis, je ne peux pas faire autrement que de commencer par celle-ci : Tierra del Fuego. Cela s’impose.
Emporté dans mes bagages, ce recueil de nouvelles m’a offert un voyage dans le voyage, à la lumière de la frontale sous la tente ou au long des kilomètres de bus à travers la steppe patagonne entre Puerto Natales et El Calafate.
Au premier abord, la Patagonie que j’ai découverte « en vrai », avec mes yeux et mes pieds de randonneuse, est différente de celle de Coloane : j’ai eu la chance de marcher autour du Fitzroy et des Torres del Paine sous un soleil radieux, et même si un ciel gris a ensuite plombé un peu les couleurs autour d’Ushuaïa, des conditions météo aussi clémentes tiennent pratiquement du miracle. Rien à voir donc avec l’âpre climat des nouvelles de Coloane, bien souvent hostile, avec pluie, froid, vent et neige qui se déchaînent, et qui rendent si inhospitalières, voire sinistres, ces terres désertiques et arides. Pour survivre dans cette région mythique (et là je ne vous parle pas de moi, touriste voyageant pour le plaisir, et en bonne compagnie, retrouvant un abri douillet après chaque journée de rando), il faut y être né, être doté d’une sacrée force de caractère, ou être désespéré. Ou un peu tout ça à la fois. Car la Nature, aussi grandiose soit-elle, est seule maîtresse. Les hommes doivent s’adapter, ou être écrasés, il y a peu d’alternatives. Enfin si, ils peuvent aussi devenir fous, de solitude ou de douleur. Chercheurs d’or, marins, soldats, bandits, on croise dans ce recueil des personnages, forts ou faibles, pour la plupart attachants, tous hors du commun, aux prises avec la vie ou la mort dans cette immensité infinie.
« Il est des paysages, comme des instants de notre existence, qui restent à jamais gravés dans la mémoire ; ils s’imposent à nous avec une intensité bouleversante ». C’est là que « ma » Patagonie rejoint celle de Coloane. Encore sous le charme (sous l’emprise, même) de ce Grand Sud sud-américain, je n’arrive pas à décrire autrement mon voyage : intense et bouleversant, par ses paysages et les souvenirs que j’en garde. Dites-moi si je me trompe : ça ressemble un peu à un coup de foudre, non ?

Présentation par l’éditeur:

« Tierra del Fuego se distingue d’un simple recueil de nouvelles à la fois par l’unité des récits, par les thèmes récurrents qui les traversent mais aussi par les paysages désolés ou grandioses qui leur servent de cadre : histoires de folie et de mort dont le héros est ce Grand Sud qui aimanta de tout temps l’imaginaire sud-américain. Dans le théâtre du monde austral, matelots, contrebandiers, chasseurs de phoques et parias de toutes les nations se croisent comme autant d’âmes solitaires et démunies, soulevées par la violence des éléments. »

Evaluation :

Voir aussi

A coups redoublés

Auteur: Kenneth Cook Editeur: Le Livre de Poche – 2013 (144 pages) Lu en octobre …

3 commentaires

  1. Je suis ravie de pouvoir te lire à nouveau !

  2. Une belle approche pour connaître un peu cette région…