lundi , 11 décembre 2017
Accueil / Etoiles / 4 étoiles / La descente de Pégase

La descente de Pégase

Auteur: James Lee Burke

Éditeur: Rivages/Noir – 2013 (510 pages)

Lu en mai 2015

la descente de pégaseMon avis: Il y a 20 ans, Dave Robicheaux, jeune flic déjà passablement déglingué, assiste, mort bourré, à l’exécution de son ex-collègue devenu convoyeur de fonds, Dallas Klein, lors d’un braquage.
Deux décennies plus tard, Trish, la fille de Dallas, sort de nulle part enveloppée d’une fameuse zone d’ombre. Veut-elle venger son père ? Mais dans ce cas, pourquoi passe-t-elle son temps à arnaquer les casinos de la région ? Robicheaux, toujours flic à New Iberia, Lousiane, a deux autres enquêtes sur le feu : celle sur le « suicide » d’une jeune fille « bien sous tous rapports », et celle sur la mort accidentelle ( ?) d’un vagabond découvert à l’état de quasi-squelette dans un fossé au bord de la route. Ces enquêtes a priori indépendantes s’avèreront pourtant liées entre elles, et nous voilà embarqués sans crier gare dans les milieux mafieux des casinos, du trafic de drogue et de la truanderie en général, au coeur de la Louisiane pré-Katrina, dans un Deep South toujours imprégné de religion et de racisme.
Le bouquin vaut pour son intrigue complexe et bien ficelée, bien sûr, mais encore plus pour sa galerie de personnages, attachants ou répugnants, mais dont aucun ne laisse indifférent. En première ligne, Robicheaux, profondément humaniste, conserve un fond de violence réprimée. Ancien alcoolique, il doit aussi résister à ses démons hérités du Vietnam, et à la tentation de parfois faire justice lui-même, dès lors que le code pénal n’est pas toujours en adéquation avec celle-ci. Ce qui a sauvé Dave, et le sauve encore, c’est son amour pour sa femme, Molly, ancienne religieuse, et sa foi, sa conviction que la rédemption peut advenir pour ceux qui ne sont pas encore totalement pourris. Et il y en a, en Louisiane, comme ailleurs. Certains sont irrécupérables, qu’ils aillent au diable, pour d’autres il y a encore de l’espoir, même si leur position dans l’échelle sociale (pauvreté, désoeuvrement, faible éducation) et/ou raciale ne les aide pas.
Beaucoup de violence, parfois gratuite, et de noirceur, quelque peu transcendée par la plume de James Lee Burke qui, malgré tout, conserve sa foi en l’Homme, et nous livre toute sa tendresse pour la Louisiane et ses paysages de bayou.

Présentation par l’éditeur:

Trish Klein, jeune femme énigmatique, débarque à New Iberia, Louisiane, pour jouer dans les casinos du coin avec des billets de cent dollars marqués à l’encre rouge. C’est la fille unique d’un convoyeur de fonds que Dave Robicheaux a connu vingt ans plus tôt, et qui a été assassiné sous ses yeux. Que veut Trish Klein ? Existe-t-il un lien entre cette affaire ancienne et le suicide présumé d’une étudiante ? Et qui est l’étrange vagabond dont on a découvert le cadavre dans un fossé ? Au croisement de tous ces mystères se trouve un truand nommé Bellerophon Lujan…

Evaluation :

Voir aussi

La légende des Akakuchiba

Auteur: Kazuki Sakuraba Editeur: Piranha – 2017 (416 pages) Lu en octobre 2017 Mon avis: Sur les …