vendredi , 30 septembre 2022

L’exercice

Auteur: Claudia Petrucci

Editeur: Philippe Rey – 2021 (347 pages) / Editions 10/18 – 6 janvier 2022 (336 pages)

Lu en février 2022

Mon avis: Giorgia et Filippo vivent ensemble depuis trois ans, quelque part dans la banlieue de Milan. Elle travaille dans un supermarché, il a repris le bar de ses parents. Leur petite vie est bien réglée, un peu étriquée, un peu ennuyeuse. Filippo ne le sait pas, mais tout cela rassure la fragile Giorgia, qui a besoin de ses rituels, de ses habitudes, pour garder à bonne distance ses peurs et ses hallucinations d’autrefois.
Un jour, Giorgia croise Mauro, son ancien professeur de théâtre, qui lui propose un rôle dans sa prochaine pièce. Giorgia hésite mais accepte, elle est douée, elle incarne son personnage comme personne. Mieux, elle EST son personnage. Et elle perd tous ses repères, au point de devoir être hospitalisée en psychiatrie après la première représentation de la pièce. Diagnostic : schizophrénie paranoïde.
Abrutie de médicaments, elle n’est plus qu’une épave à peine consciente, Filippo est dévasté. De manière inattendue, Mauro vole à leur secours : il vient régulièrement à l’hôpital et lit à Giorgia des extraits de pièces dans lesquelles elle a joué par le passé. Au fil des mois, la jeune femme remonte peu à peu à la surface, mais a totalement oublié qui elle était, et s’exprime désormais comme si elle était le personnage d’une de ces pièces.
Mauro suggère alors à Filippo une idée folle, saugrenue, improbable : écrire un scénario dont Giorgia serait le personnage principal, avec tous les détails et les éléments de sa vie passée, et lui faire interpréter en quelque sorte son propre rôle, pour qu’elle puisse retrouver son identité, redevenir celle qu’elle était avant. L’ « exercice » semble fonctionner au début, mais s’avère rapidement imprévisible, incomplet, bancal.

Ce roman distille le malaise tout au long de la lecture : j’ignore si une telle « thérapie » est médicalement crédible et adaptée à cette pathologie. Il n’en reste pas moins qu’il s’agit de manipulation pure et simple d’une personne vulnérable dont le consentement est absent. Même si cela part d’une bonne intention, d’un désespoir, même si Giorgia renaît à la vie grâce à cela, de quelle vie s’agit-il ? Va-t-elle rester sous emprise de ses deux « auteurs », va-t-elle s’en affranchir quand elle sera stabilisée? Redeviendra-t-elle autonome ou restera-t-elle la marionnette sans âme de ces deux apprentis-sorciers complices et rivaux, Filippo le naïf et Mauro le narcissique intéressé ? Et quelles seront les conséquences, pour tous, de ce jeu dangereux et au final, monstrueux ?

Jouant sur les limites entre folie et normalité, fiction et réalité, altruisme et égoïsme, « L’exercice » est un roman au style un peu alambiqué et long à se mettre en place. Il me laisse aussi la désagréable impression de minimiser la gravité de la schizophrénie. Un texte dérangeant.

En partenariat avec les Editions 10/18 via Netgalley.
#Lexercice #NetGalleyFrance

Présentation par l’éditeur:

Giorgia et Filippo vivent ensemble dans la banlieue de Milan. Filippo a renoncé à une carrière de journaliste pour reprendre le bar de ses parents. Giorgia, qui souffre de troubles psychiques, a abandonné ses études et travaille dans un supermarché. Agrippés l’un à l’autre, ils attendent patiemment qu’une meilleure version de leur vie commence. Mais tout bascule le jour où la jeune femme rejoint la troupe de Mauro, son ancien professeur de théâtre : le soir de la première, Giorgia perd définitivement la tête. Mauro et Filippo font alors alliance pour la soutenir. Tour à tour complices et rivaux, ils ont l’idée de la soumettre, pour la guérir, à un  » exercice  » particulièrement risqué, initiative qui les conduira tous les trois sur des chemins imprévus…

Evaluation :

Voir aussi

Stardust

Auteure: Léonora Miano Editeur: Grasset – 31 août 2022 (220 pages) Lu en août 2022 …

%d blogueurs aiment cette page :