mardi , 20 octobre 2020

Histoire du fils

Auteur: Marie-Hélène Lafon

Éditeur: Buchet-Chastel – 20 août 2020 (176 pages)

Lu en septembre 2020

Mon avis: L’histoire de ce fils, c’est aussi l’histoire de sa famille à travers un siècle, qui court de 1908 à 2008. Le fils, c’est André, né dans l’entre-deux-guerres, de père inconnu et de mère connue mais néanmoins mystérieuse et distante. A 37 ans, Gabrielle a ainsi accouché de son unique enfant, qu’elle confie aussitôt à sa sœur Hélène. André grandit à Figeac, entre sa tante, son mari et leurs trois filles, dans un foyer aimant et chaleureux, choyé comme s’il était le fils de la famille. Gabrielle, quant à elle, vit à Paris on ne sait trop comment ni de quoi, et descend dans le Lot en août et à Noël. Elle ne révélera l’identité du père d’André que le jour du mariage de ce dernier.

Le roman nous fait voyager dans l’histoire d’André, et même avant sa naissance et jusqu’après sa mort, en faisant des bonds dans le temps en avant en arrière, et reconstitue dans le désordre la saga familiale.
Une narration sans dialogues ni fioritures ni respect de la chronologie, avec des silences et une économie de mots, et pourtant cette écriture non seulement dépeint à merveille les émotions et sentiments des personnages, mais en plus les communique au lecteur. Peut-être parce que Marie-Hélène Lafon rend ses personnages tellement attachants qu’on ne peut qu’être en empathie avec eux. Avec un certain suspense (André rencontrera-t-il son père?), “Histoire du fils” est un roman entre Lot et Cantal, sur la filiation, l’absence, la transmission, les secrets de famille, la construction de soi quand les parents biologiques font défaut.
Un texte tout en douceur, mon premier de cette auteure, sans doute pas le dernier.

En partenariat avec les Editions Buchet-Chastel via Netgalley.
#Histoiredufils #NetGalleyFrance

Présentation par l’éditeur:

Le fils, c’est André. La mère, c’est Gabrielle. Le père est inconnu.

André est élevé par Hélène, la sœur de Gabrielle, et son mari. Il grandit au milieu de ses cousines. Chaque été, il retrouve Gabrielle qui vient passer ses vacances en famille.

Entre Figeac, dans le Lot, Chanterelle ou Aurillac, dans le Cantal, et Paris, Histoire du fils sonde le cœur d’une famille, ses bonheurs ordinaires et ses vertiges les plus profonds, ceux qui creusent des galeries dans les vies, sous les silences.

Avec ce nouveau roman, Marie-Hélène Lafon confirme la place si particulière qu’elle occupe aujourd’hui dans le paysage littéraire français.

Evaluation :

Voir aussi

Petits cimetières sous la lune

Auteur: Mauricio Electorat Éditeur: Métailié – 1er octobre 2020 (281 pages) Lu en septembre 2020 …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :