dimanche , 18 novembre 2018
Accueil / Etoiles / 4 étoiles / La truie et autres histoires secrètes

La truie et autres histoires secrètes

Auteur: Thomas Owen

Editeur: Espace Nord – 1987 (193 pages)

Lu en septembre 2018

Mon avis: Voici un recueil de treize nouvelles écrites par un auteur belge, dans lesquelles le quotidien est d’abord banal, insignifiant : il pleut ou il fait beau, on se trouve dans un parc, dans la rue, dans un hôtel, on se déplace en voiture, en train, à pied. Puis, sans qu’on sache pourquoi, le réel se distend et se trouble, glisse dans une autre dimension, celle de l’angoisse. Illusions, hallucinations ou pur fantastique, on ne distingue pas toujours, mais le danger est là, matérialisé par une botte de poireaux ou l’absence (ou la présence) d’une bicyclette au petit matin.

La mort, le temps qui passe et qui dévaste les corps, l’amour, la haine, sont les thèmes qui traversent ces nouvelles. La sexualité aussi est présente, de façon voilée ou plus crue, mais toujours glauque. Les femmes ne sont pas épargnées : si elles sont parfois posées en victimes ou si dans quelques nouvelles la beauté de leur corps est célébrée, dans la plupart elles se révèlent malsaines, à la fois attirantes et repoussantes, souvent mortifères. A l’exception des “Retrouvailles”, nouvelle romantique et poétique, le recueil distille une atmosphère délétère, dans laquelle le fantastique contraste avec des détails plus réalistes les uns que les autres. Malaise garanti.

Présentation par l’éditeur:

Treize nouvelles où le réel insidieusement prend des allures insolites, où le quotidien s’altère de manière inquiétante. Treize situations d’apparence banale, où pourtant le danger et la mort guettent. Treize frissons intelligents. Par l’un des Maîtres belges de la littérature fantastique.

En 1941, un avocat de 31 ans publie dans la collection “Le Jury” : “Ce soir, huit heures”, un très court récit policier. Thomas Owen est né! D’autres petits textes du même genre vont paraître pendant l’occupation puis, dès “La Cave aux crapauds”, une série de récits fantastiques.

En 1976, l’auteur entre à l’Académie royale de langue et littérature françaises de Belgique.

Evaluation :

Voir aussi

Anaconda

Auteur: Horacio Quiroga Editeur: Métailié – 2018 (208 pages) Lu en août 2018 Mon avis: Horacio …

2 commentaires

  1. De la littérature fantastique à petites doses, voilà qui est parfait pour moi ! J’en frissonne déjà : savoir que la réalité peut basculer insidieusement, brrr, ça gratte !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :