mardi , 29 novembre 2022

Le sabotage amoureux

Auteure: Amélie Nothomb

Editeur: Albin Michel – 1993 (186 pages)/ Le Livre de Poche – 2011 (128 pages)

Lu en novembre 2022

Mon avis: « Le sabotage amoureux », ou trois ans de la vie d’Amélie Nothomb en Chine, de 1972 à 1975, une tranche d’enfance.

A l’âge de cinq ans, elle apprend que sa famille doit quitter le Japon, pays où elle est née et qu’elle adore (au point qu’elle a cru pendant longtemps être japonaise), lorsque son père diplomate est muté à Pékin. Dans ces années-là, « avoir fait la Chine » est du dernier chic sur un CV d’ambassadeur, mais la réalité est moins brillante. En Chine, les expatriés sont cantonnés dans des ghettos confortables (« pour ne pas contaminer les Chinois »), derrière des murs de brique et des écrans de fumée, sans contact avec « la désespérance, la coulée de béton, la surveillance » et la pauvreté, bref, la réalité du communisme local. Au point que « bien des diplomates disaient qu’en fin de compte ils n’avaient aucune idée de ce qui se passait en Chine ».

Mais la petite Amélie n’a qu’une vague conscience de tout cela et ne s’en préoccupe guère, il y a bien assez à faire dans le ghetto. Son vélo est un cheval fougueux qui l’emporte dans de folles équipées, elle a été désignée éclaireuse dans la guerre enfantine mais cruelle qui oppose le camp des Alliés à celui des Allemands de l’Est, et puis surtout, il y a Elena, une fillette un peu plus jeune qu’elle. La belle, l’inaccessible Elena, dont elle tombe absolument, éperdument amoureuse, et qu’elle n’aura de cesse de conquérir.

Gamine inénarrable, cette narratrice de sept ans est savoureuse de vanité, de suffisance et de préciosité. Ses aventures sont loufoques, même si elles lui vaudront ses premières blessures d’amour (-propre).

Un texte court et drolatique, ironique dans ses piques lancées à la Chine communiste.

#LisezVousLeBelge

Présentation par l’éditeur:

Saviez-vous qu’un pays communiste, c’est un pays où il y a des ventilateurs? Que de 1972 à 1975, une guerre mondiale a fait rage dans la cité-ghetto de San Li Tun, à Pékin ? Qu’un vélo est en réalité un cheval ? Que passé la puberté, tout le reste n’est qu’un épilogue?

Vous l’apprendrez et bien d’autres choses encore dans ce roman inclassable, épique et drôle, fantastique et tragique, qui nous conte aussi une histoire d’amour authentique, absolu, celui qui peut naître dans un cœur de sept ans. Un sabotage amoureux : sabotage, comme sous les sabots d’un cheval qui est un vélo…

Avec ce roman, son deuxième livre, Amélie Nothomb s’est imposée comme un des noms les plus prometteurs de la jeune génération littéraire.

Evaluation :

Voir aussi

Le second disciple

Auteur: Kenan Görgün Editeur: Les Arènes – 2019 (394 pages)/Points – 2022 (384 pages) Lu …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :