vendredi , 22 novembre 2019
Accueil / Etoiles / 4 étoiles / Chants des gorges

Chants des gorges

Auteur: Patrick Delperdange

Editeur: Espace Nord – 2014 (328 pages)

Prix Rossel 2005

Lu en avril 2019

Mon avis: Il a 12 ans, ou peut-être 14, personne ne sait et lui non plus. Il n’a pas de prénom, il est juste “le fils de Marie”. Il nous parle de son village noir et pourri, on apprend qu’il est obsédé par les “saletés” que font les humains et les bêtes, et par l’idée de tuer l’homme méchant qui vit avec sa mère. A l’entendre parler, au début on se croirait au 19ème siècle ou même au Moyen-Âge. Pourtant, on comprend vite qu’on est au 20ème siècle, il y a des voitures, des camions, des motos, des bâtiments modernes. L’enfant a fui son village, recherché par la police parce que le curé est mort. Lui, il n’a rien fait, il est seulement en quête de “force”, celle qui sera suffisante pour lui permettre de tuer l’homme. Au cours de son périple, d’autres protagonistes prennent la parole, témoins et parfois victimes du passage de l’enfant dans leurs vies. Le gamin est taciturne, mystérieux, asocial, son comportement est incompréhensible. Paradoxalement, il émane de lui à la fois de la violence et de la pureté. Il laisse les gens qu’il croise dans un abîme de perplexité, quand il ne bouleverse pas leur existence pour longtemps et souvent pour le pire. Tel un archange vengeur il cherche à venir à bout de la “saleté” humaine; il est viscéralement épris de Justice. Une justice amorale, la sienne, celle qui répond à ses critères d’innocence et de devoir. Il n’a rien fait, il n’est pas coupable, parce que rien n’est de sa faute. Il se sent investi d’une mission quasi messianique, mais c’est le destin d’un prophète fourvoyé et incompris qui l’attend.
Cet enfant est un personnage étrange, à la fois innocent et sociopathe, pur et malsain, fascinant et répugnant. Magnétique, ce roman est un texte polyphonique dont les différentes voix (celles de l’enfant et de cinq autres personnages) expriment des sentiments et des instincts enfouis au tréfonds de leurs êtres. Une construction impeccable pour un roman à la force d’attraction irrésistible.

Présentation par l’éditeur:

Un jeune garçon en cavale rêve d’avoir la force de débarrasser sa mère de l’homme brutal qui partage sa vie. Obsédé par les “saletés” que font les animaux et les êtres humains, ce personnage exerce une fascination sur tous ceux qu’il rencontre. Il libère en chacun d’eux des émotions enfouies et des pulsions inavouées. Chacun des sept chants de ce roman présente une facette du personnage sans que le mystère de son identité soit révélé, laissant le lecteur seul avec les images bouleversantes qu’éveille ce récit admirablement maîtrisé.

Evaluation :

Voir aussi

Nécropolis 1209

Auteur: Santiago Gamboa Editeur: Métailié (Suites) – 2017 (416 pages) Prix La Otra Orilla 2009 …

2 commentaires

  1. Avatar

    Magnétique dis-tu ? Le roman je ne sais pas encore mais ta critique sûrement ! Un sacré personnage à découvrir dans cette graine d’homme !

%d blogueurs aiment cette page :