jeudi , 20 juin 2019
Accueil / Etoiles / 4 étoiles / Trois incendies

Trois incendies

Auteur: Vinciane Moeschler

Editeur: Stock – 2 mai 2019 (280 pages)

Lu en mai 2019

Mon avis: Trois femmes, trois tempéraments, trois époques. Points communs entre elles : une famille, un appareil photo, la guerre (les guerres), des meurtrissures.
Dans le désordre, il y a Alexandra, photo-reporter de guerre. A Beyrouth en 1982, le massacre du camp de réfugiés palestiniens de Chatila lui fait atteindre son point de rupture, elle craque, rentre chez elle à New York puis se réfugie auprès de sa mère, Léa, à Genève.
Léa, née dans un village des Ardennes belges, a une douzaine d’années lorsque éclate la Deuxième guerre mondiale. Poussée avec sa famille sur les routes de l’exode, elle subit les outrages de la guerre mais tient bon, notamment grâce à une photo sur laquelle elle est entourée de ses frères.
Enfin, Maryam, la fille d’Alexandra, à peine 20 ans en 2002, refuse obstinément de porter le poids des guerres vécues par sa mère et sa grand-mère. Elle veut juste vivre sa vie, y mordre à pleines dents sans culpabiliser et sans se poser de questions. Mais évidemment ce n’est pas aussi simple, et Maryam devra bien malgré elle assumer les conséquences des choix de sa mère, dans une sorte de voyage initiatique qui la conduira au fond de l’Argentine et, peut-être, au seuil de la vie adulte.
Pour ces trois portraits de femmes qui se sont construites dans la violence, le secret ou le mensonge et qui nouent ou dénouent des relations complexes avec les hommes, mari, père ou frères, l’auteure utilise un type de narration différent pour chacune d’elles. Ancrées dans l’Histoire, ces trois histoires, qui forcément s’entre-tissent, sont souvent cruelles mais laissent aussi la place à la lumière, et pas seulement celle des incendies qui les consument.
Belle découverte que ce roman qui se lit à toute vitesse, écrit avec beaucoup de sensibilité et … de feu.

En partenariat avec les Editions Stock via Netgalley.

#TroisIncendies #NetGalleyFrance

Présentation par l’éditeur:

Beyrouth, 1982. Avec son Rolleiflex, Alexandra, reporter de guerre, immortalise la folie des hommes. Mais le massacre de Chatila est le conflit de trop. Ne comprenant plus son métier, cet étrange tango avec la mort, elle éprouve le besoin vital de revoir sa mère, Léa…
Celle-ci, née en Belgique, a connu une enfance brutale, faite de violence et de secrets. Alors que sa mémoire s’effrite, sa fuite des Ardennes sous les assauts des nazis lui revient, comme un dernier sursaut avant le grand silence.
Et puis il y a Maryam, la fille d’Alexandra, la petite-fille de Léa. Celle qui refuse la guerre, se sent prête à aimer et trouve refuge auprès des animaux…
De Beyrouth à Buenos Aires en passant par Bruxelles, Berlin et Brooklyn, Vinciane Moeschler brosse le portrait de trois femmes, trois tempéraments — trois incendies.

Evaluation :

Voir aussi

Décombres flamboyants

Auteur: Tom Lanoye Editeur: Le Castor Astral – 10 janvier 2019 (384 pages) Lu en …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :