mardi , 29 septembre 2020

Autoportrait (à l’étranger)

Auteur: Jean-Philippe Toussaint

Editeur: Minuit (Collection “Double”) – 2012 (118 pages)

Lu en novembre 2019

Mon avis: Le titre le dit bien, la douzaine de textes qui composent ce livre ne sont pas des récits de voyages. Du Japon, du Vietnam, de Berlin, Prague ou du Cap Corse, on ne saura rien, sauf que l’auteur s’y est rendu, au prétexte d’un colloque ou en touriste. Un brin égocentrique, il se contente de se raconter, de livrer un peu de lui à l’occasion d’anecdotes plus ou moins banales ou extravagantes, allant d’une victoire à un tournoi de pétanque local à une érection soudaine sur la route de Sousse, en passant par une soirée dans une boîte de strip-tease japonaise qu’il trouve écœurante, et par une joute acharnée avec une charcutière berlinoise peu accommodante.
Question contenu, l’intérêt de ces anecdotes m’a échappé. Au niveau du style, c’est un peu plus fourni : longues phrases sinueuses, foule de détails, quelques traits d’humour. Mais globalement cela tombe un peu à plat, et ne m’a paru ni assez consistant, ni très captivant.

Présentation par l’éditeur:

A chaque fois que je voyage m’étreint une très légère angoisse au moment du départ, angoisse parfois teintée d’un doux frisson d’exaltation. Car je sais qu’aux voyages s’associe toujours la possibilité de la mort – ou du sexe (éventualités hautement improbables évidemment, mais néanmoins jamais tout à fait à exclure).

Evaluation :

Voir aussi

Chez les heureux du monde

Auteur: Edith Wharton Éditeur: Le Livre de Poche – 2010 (448 pages) Lu en juin …

%d blogueurs aiment cette page :