jeudi , 20 juin 2024

De ruines et de gloire

Auteur: Akli Tadjer

Editeur: Les Escales – 8 février 2024 (304 pages)

Lu en décembre 2023

Mon avis: J’ai choisi ce livre d’une part parce qu’il parle de la guerre d’Algérie, c’est-à-dire d’une page d’Histoire dont, en Belgique, on n’est guère familier (moi en tout cas), et que, quand il s’agit d’apprendre en lisant (ou l’inverse), je suis souvent volontaire. D’autre part, parce que la quatrième de couverture résume la trame en annonçant qu’un avocat algérien, partisan d’une Algérie libre, va se trouver contraint de défendre une jeune activiste pro-Algérie française. Et quand il s’agit de plaidoiries, d’argumentation, de raisonnement juridique, de justice et/ou de conscience morale, je salive d’avance. Sur ce point, j’ai été légèrement déçue, parce que je m’attendais à autre chose, mais le roman a d’autres atouts qui contrebalancent ce bémol.

Or donc, nous sommes à Alger en mars 1962. Les accords d’Evian viennent d’être signés, le cessez-le-feu décrété en Algérie. Mais sur place, le chaos est total : affrontements violents entre indépendantistes du FLN et partisans de l’Algérie française, attentats, assassinats, contrôles policiers et suspicion généralisés. Adam, jeune avocat de 24 ans, rêve de contribuer à la construction d’une Algérie libre. Mais, à son corps et à sa morale défendants, il se voit confier la défense d’Emilienne, jeune femme militant pour une Algérie française.

Contrairement à ce que je pensais au départ, ce roman n’est pas un « roman de procès » (comme il y a des films de procès) où l’essentiel se déroulerait dans un tribunal. Au contraire, on est plongé dans le quotidien d’une guerre terrible où chacun risque la mort à n’importe quel coin de rue, et dans la tête d’Adam, en plein dilemme entre deux lois : celle du Code pénal et celle de sa conscience. On revient aussi sur l’histoire de sa famille (et je n’avais pas compris que ce roman était le dernier d’une trilogie, mais cela ne gêne pas la compréhension), avec une sorte de retour aux sources.

Je n’ai donc pas eu droit à des plaidoiries brillantes, mais j’en ai beaucoup appris sur cet épisode de l’histoire franco-algérienne, sur le mépris des colons envers les Algériens, leur désarroi quand ils doivent fuir « leur » pays pour rentrer en France où ils se sentiront étrangers, les humiliations et les tortures subies par les Algériens, la haine et les souffrances atroces de part et d’autre.

A ce contexte historique très bien rendu, l’auteur mêle amour (ceux de et pour une femme, un père, une mère), idéalisme et humanisme. Grâce à son indéniable talent de conteur et à son sens du romanesque, il rend ce livre instructif et captivant de bout en bout.

En partenariat avec les Editions Les Escales via Netgalley.

#Deruinesetdegloire #NetGalleyFrance

Présentation par l’éditeur:

La guerre d’Algérie à travers le regard d’un jeune avocat contraint de défendre l' » ennemi « .

Algérie. Mars 1962. Malgré le cessez-le-feu décrété par De Gaulle, les affrontements entre tenants de l’Algérie française et indépendantistes du FLN se poursuivent. La panique est générale ; la suspicion, omniprésente.
Adam El Hachemi Aït Amar, jeune avocat, rêve de mettre ses compétences au service de l’Algérie libre, mais lorsqu’on lui confie la défense d’Émilienne Postorino, activiste en faveur de l’Algérie française, il se trouve confronté à une situation délicate : défendre l’ennemi et tout ce contre quoi il s’est engagé.

Sous la plume éminemment romanesque d’Akli Tadjer, c’est toute la complexité d’une époque et d’un pays en plein chaos, mais aussi de la psyché humaine, qui prend vie. De ruines et de gloire est un roman puissant, aux résonances très contemporaines.

Evaluation :

Voir aussi

En bas dans la vallée

Auteur: Paolo Cognetti Editeur: Stock – 2 mai 2024 (256 pages) Lu en mai 2024 …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.