samedi , 15 juin 2024

Journal d’un tueur sentimental

Auteur: Luis Sepúlveda

Editeur: Métailié – 2004 (83 pages)

Lu en août 2023

Mon avis: Le narrateur est un tueur à gages professionnel et expérimenté sans états d’âme (pléonasme). Sauf que la belle Française dont il ne se croyait pas amoureux vient de le larguer et qu’il en est tout perturbé. Au même moment, un nouveau contrat lui est confié, et le voilà qui, pour la première fois de sa longue carrière sans accrocs, s’interroge sur les raisons pour lesquelles sa cible doit être abattue.
Il ne se reconnaît plus. Serait-il en train d’éprouver ce que le commun des mortels appelle communément des sentiments ?
Dans ce très court roman, notre tueur sentimental s’engage dans un dernier contrat rocambolesque après lequel, c’est juré, on ne l’y reprendra plus.
Humour, cynisme et schizophrénie sont au rendez-vous. C’est noir mais c’est léger et ça fait du bien aux zygomatiques.

Présentation par l’éditeur:

Un professionnel ne mélange jamais le travail et les sentiments.
Il exécute des contrats pour un chèque à six zéros, net d’impôts sans s’interroger sur les raisons de son commanditaire. Mais comment peut réagir un tueur qu’une belle Française laisse tomber?
Six journées d’une course mouvementée d’aéroport en aéroport, de la Turquie au Mexique, à la poursuite d’une cible étrange et fuyante, ou bien poursuivi par un amour tout aussi insaisissable.
Un texte parodique et drôle à l’usage de ceux qui n’ont jamais de doutes.

Evaluation :

Voir aussi

En bas dans la vallée

Auteur: Paolo Cognetti Editeur: Stock – 2 mai 2024 (256 pages) Lu en mai 2024 …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.