vendredi , 18 août 2017
Accueil / Etoiles / 3 étoiles / Le secret de Diane

Le secret de Diane

Auteur: Jean-Robert Lépan

Editeur: Nouvelles Plumes – 2014 (379 pages)

Lu en juillet 2017

Mon avis: Diane n’est pas la seule à avoir un secret dans ce polar. Max n’est pas en reste, et c’est d’ailleurs son secret à lui qui, une fois révélé, provoquera un enchaînement de drames.
Mais commençons par les présentations. Diane est une jeune femme à la personnalité falote, timide et manquant d’assurance. Secrétaire dans un hôpital, elle vient de virer son petit ami infidèle et cherche un boulot complémentaire pour pouvoir payer son loyer. Epluchant les petites annonces, elle déniche un job aussi curieux que bien payé : retranscrire sur papier une série de cassettes audio pour le compte d’une riche baronne atteinte d’un cancer incurable. Max est le jeune homme qui se raconte sur les fameuses cassettes et dont les confidences intéressent la baronne au plus haut point, elle qui cherche à retrouver « une personne capitale ». Diane, qui ignore tout de Max hormis ce qu’elle entend sur les enregistrements, est peu à peu piquée de curiosité pour ce personnage mystérieux. Elle cherche alors à en apprendre davantage, mettant ainsi, sans s’en douter, les doigts dans un dangereux engrenage.

Premier roman de son auteur, belge d’origine congolaise et chirurgien de profession, ce polar se déroule en Belgique, dans les environs de Namur et à Bruxelles. En tant qu’ « autochtone », j’ai trouvé agréable de lire, pour une fois, des noms familiers de petites villes du Namurois ou de la région bruxelloise. On s’y repère, on s’y voit, on se rapproche des personnages. Pour le reste, il faut relever la construction originale du roman, entre récit du présent et flash-backs vers des passés plus ou moins lointains. Les personnages ont une certaine épaisseur psychologique, l’intrigue est bien menée et forme un tout cohérent, malgré quelques péripéties tirées par les cheveux et le point de départ improbable (le dictaphone sur lequel Max s’enregistre lui a été offert par sa copine, pour qu’il s’en serve pendant ses longs trajets en voiture et éviter de s’endormir au volant. Pouvait-il sérieusement croire que ses confidences resteraient secrètes?). L’histoire se lit sans déplaisir, les pages se tournent rapidement, le suspense est présent. Si on fait abstraction de points d’exclamation surabondants et de dialogues qui sonnent parfois trop « littéraires », l’écriture et le style sont fluides et agréables.
Un premier roman prometteur. A suivre…

Présentation par l’éditeur:

Jeune secrétaire médicale, Diane décide de reprendre son destin en main après la découverte de l’infidélité de son petit ami. Par curiosité, elle accepte l’étrange proposition d’une mystérieuse aristocrate: retranscrire les enregistrements audio d’un dénommé Max.

Diane ignore qui il est et quel lien l’unit à la baronne, mais les heures passées à l’écouter attisent sa curiosité. Quels terribles secrets se cachent dans ses confidences? Une quête de vérité dont personne ne sortira indemne…

Evaluation :

Voir aussi

220 volts

Auteur: Joseph Incardona Editeur: Fayard – 2011 (198 pages) Lu en mai 2017 Mon avis: Qui …

2 commentaires

  1. Grand Merci !
    Je suis l’auteur de « le secret de Diane » sorti en 2013. En scrutant le net en prévision de la sortie du second tome, je tombe sur votre critique récente qui m’a beaucoup enchantée.
    D’abord, parce que vous faites un résumé intelligent et exhaustif (je n’aurai franchement pu faire mieux) et aussi par la pertinence de vos remarques. Pour un premier auteur, chaque critique (bonne ou mauvaise) constitue une preuve d’intérêt et n’a donc aucun prix ! Qui plus est, 4 ans après sa sortie ! ( C’est comme Noël après l’heure !). Merci de m’ériger en auteur prometteur (et je suis flatté de faire mieux que Vargas à vos yeux :-).
    Du coup, ça m’a donné envie de lire vos critiques sur les autres livres.
    Excellente continuation…

    • Sylvie

      Bonjour, et grand merci pour votre message qui me fait très plaisir! ce n’est pas tous les jours qu’un auteur me contacte pour me remercier de ma critique 😉
      Figurez-vous que votre livre m’a été recommandé il y a quelques mois par une amie commune (Antal), qui connaît mon goût pour la lecture. J’espère que ma critique fera des émules, je l’ai également publiée sur Babelio sous mon pseudo viou1108. Le timing est une coïncidence, j’ignorais qu’un 2ème tome allait sortir. Je le lirai avec intérêt!
      Bonne continuation à vous également!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *