samedi , 20 avril 2024

Mongolie – Entre l’ours et le dragon

Auteur: Marc Alaux

Editeur: Nevicata – 2021 (94 pages)

Lu en juin 2023

Mon avis: Depuis plus de 20 ans, Marc Alaux se passionne pour la Mongolie et sa « géographie de l’immensité ». Il y a voyagé à de nombreuses reprises, parcourant le pays à pied sur des milliers de kilomètres.

En à peine 50 pages, il ramasse l’essentiel de ses voyages et de la Mongolie, décrivant son climat, sa géographie et ses écosystèmes, son histoire et ses relations avec ses encombrants voisins russe et chinois, son expérience du socialisme puis de la démocratie à partir de 1990 et son entrée dans l’économie de marché mondialisée, pour le meilleur et pour le pire. Il y est aussi question de culture et de traditions, et de modes de vie, nomade ou sédentaire, rural ou citadin.

Ce bref aperçu est suivi de trois entretiens, sur le bouddhisme et autres croyances, sur la langue et la culture mongoles, et sur la place de la femme, l’identité mongole, l’éducation, la corruption et l’incompétence de la classe politique.

Ce petit livre ne se prétend nullement guide de voyage exhaustif. Loin de tout romantisme exotique, il trace à grands traits un portrait réaliste de la Mongolie contemporaine et donne de nombreuses pistes de lecture pour celles et ceux qui voudraient en apprendre davantage.

Présentation par l’éditeur:

D’abord l’étourdissement des steppes. Ces paysages infinis. Cette liberté unique, chérie par les cavaliers nomades. La Mongolie est un rêve qui vous porte aux confins de notre monde. Sa seule évocation vous transporte dans le froid glacial des hivers les plus rigoureux de la planète. Mais ce pays n’est pas que cela : l’instauration de la démocratie et son entrée dans l’économie de marché après 1990 ont engendré de profondes mutations. La Mongolie, coincée entre l’ours russe et le dragon chinois, imprégnée du culte et de la légende de Gengis khan, a toujours survécu à ceux qui prétendaient la conquérir et l’asservir. Ce petit livre n’est pas un guide. Il raconte la Mongolie que Marc Alaux a passé des années à arpenter à pied. Il dit le coeur mongol, les superstitions, les croyances, la force qui se dégage des steppes et d’un climat si rude. Parce que pour comprendre l’âme mongole, avoir le goût de l’infini – et vouloir le transmettre – est juste indispensable. Un grand récit suivi d’entretiens avec Isabelle Charleux, Nomindari Shagdarsüren et Naraa Dash.

Evaluation :

Voir aussi

Un acte de gloire

Auteur: Ferdia Lennon Editeur: Buchet-Chastel – 14 mars 2024 (352 pages) Lu en mars 2024 …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.