lundi , 29 novembre 2021

Archives de tags : culture

L’appel du cacatoès noir

Auteur: John Danalis Editeur: Marchialy – 2021 (330 pages) Lu en juillet 2021 Mon avis: L’auteur, John Danalis, vient d’avoir 40 ans. Cet Australien, marié et père de deux petites filles, ne sait pas trop quoi faire de sa vie, et il se décide alors pour des études de littérature …

En savoir plus »

Et vous, qu’en pensez-vous?

Auteur: Pascale Seys Editeur: Editions Racine – 2018 (224 pages) Lu en juin 2021 Mon avis: Comme le dit le philosophe Emmanuel Tourpe dans sa préface, Pascale Seys démontre dans ce recueil tout son « art de philosopher au temps de Facebook ». Bien loin de nous assommer avec des réflexions longues, …

En savoir plus »

La tête en friche

Auteur: Marie-Sabine Roger Éditeur: Le Rouergue – 2008 (217 pages) Lu en décembre 2020 Mon avis: « La tête en friche« , c’est l’histoire d’une rencontre, dans un parc, entre Germain et Margueritte. Ils ne vont pas se conter fleurette, non, mais ils vont, ensemble, compter les pigeons. Pour commencer. Parce que …

En savoir plus »

Sénégal: La pirogue des marchands

Auteur: Sabine Cessou Éditeur: Nevicata – 10 juillet 2020 (96 pages) Lu en juillet 2020 Mon avis: Comme tous les ouvrages de cette collection, ce petit livre n’a pas pour vocation d’être un guide touristique du Sénégal, mais de donner un aperçu de son âme. En l’occurrence, la tâche en …

En savoir plus »

Si tu vois tout en gris, déplace l’éléphant

Auteur: Pascale Seys Editeur: Racine – 2019 (192 pages) Lu en mars 2020 Mon avis: « Si tu vois tout en gris… » est un recueil de réflexions philosophiques de deux ou trois pages chacune, des « bulles » de pensées qui interrogent l’air du temps et tentent de le comprendre à l’aide de …

En savoir plus »

Alma Mahler ou l’art d’être aimée

Auteur: Françoise Giroud Editeur: Robert Laffont – 1988 (260 pages) Lu en mai 2017 Mon avis: D’Alma Mahler (1879-1964) je ne connaissais que le patronyme, qui est en l’occurrence celui de son premier mari, le grand compositeur et chef d’orchestre Gustav Mahler. J’ai appris, grâce à Françoise Giroud, qu’avant de rencontrer …

En savoir plus »