samedi , 21 juillet 2018
Accueil / Etoiles / 3 étoiles / Silver Water

Silver Water

Auteur: Haylen Beck alias Stuart Neville

Editeur: Harper Collins – 2018 (350 pages)

Lu en mai 2018

Mon avis: Audra Kinney a pris la route avec ses deux enfants pour fuir New York et son mari, pervers narcissique et manipulateur qui, pendant des années, l’a abrutie d’alcool et de médicaments. Mettant le cap sur la Californie, Audra s’éloigne d’un cauchemar… pour en vivre un second, encore plus terrible. Au beau milieu du désert de l’Arizona, elle est arrêtée par un policier, qui “découvre” un sachet de marijuana dans le coffre de la voiture. Et qui affirmera ensuite qu’Audra était seule à bord du véhicule, sans ses enfants. Alors tout le monde s’emballe, la police, le FBI, les médias, la famille du mari, le pays voire la planète braquent des yeux accusateurs sur Audra : qu’a-t-elle donc fait à ses enfants ? Audra, à un cheveu de de devenir folle, soupçonne d’abord son mari d’avoir tout manigancé pour achever de la démolir. Puis, avec l’aide d’un certain Danny, tombé du ciel, elle comprend que ses enfants sont  destinés à être vendus à un cercle d’hommes aussi riches que dépravés, qui utilisent le dark web et des flics ripoux et/ou fauchés pour faire leurs emplettes et agrémenter leur menu du samedi soir. S’engage alors une course contre la montre pour retrouver les enfants avant qu’ils soient livrés à leurs acheteurs et surtout avant qu’Audra soit inculpée pour leur enlèvement.

Voici un honnête petit thriller, sans grandes surprises, un peu convenu, avec des caractères stéréotypés, mais mené tambour battant, et pas gore malgré le sujet. Le personnage d’Audra est attachant, le style concis est efficace et évite les rebondissements superflus. Si on ne réfléchit pas trop aux invraisemblances et aux grosses coïncidences (comment Audra, au passé d’alcoolique et de droguée, a-t-elle pu garder ses enfants aussi longtemps avant que les services sociaux s’en mêlent ? Et les agents du FBI sont-ils vraiment aussi bornés ? La rencontre d’Audra avec un shérif corrompu et prédateur au milieu de nulle part, vraiment ? Quant à Danny et à son histoire similaire, admettons…), l’ensemble est globalement convaincant et captivant.

En partenariat avec les éditions Harper Collins via Netgalley.

Présentation par l’éditeur:

Ce matin-là, Audra Kinney avait rassemblé ses dernières forces pour fuir son mari, mis ses enfants dans la voiture, et foncé à travers les paysages accidentés de l’Arizona. Elle se sentait respirer. Enfin.
Mais, par un étrange coup du sort, elle est arrêtée par la police sur une route a priori déserte. Le coffre de la voiture est ouvert. Une cargaison de drogue qu’elle n’avait jamais vue de sa vie, découverte.
Et le cauchemar commence. Car une fois au poste, après avoir été embarquée de force, on s’étonne qu’elle mentionne la présence de ses enfants. Ils auraient disparu ?
La police, et bientôt les médias, parlent d’infanticide : c’est la parole d’Audra contre la leur… jusqu’à ce qu’un privé, Danny Lee, dont l’histoire ressemble à s’y méprendre à la sienne, se décide à forcer les portes de Silver Water.

Evaluation :

Voir aussi

Les Feller

Auteur: Susanna Fogel Editeur: HarperCollins – 2018 (191 pages) Lu en mai 2018 Mon avis: Voici …

2 commentaires

  1. Malgré les invraisemblances que tu soulignes, le thème du trafic d’enfants est accrocheur et peu souvent servi. Intéressant !

%d blogueurs aiment cette page :