mardi , 16 août 2022

Un pied au paradis

Auteur: Ron Rash

Editeur: Editions du Masque – 2009 (350 pages) ou Folio – 2019 (320 pages)

Lu en juillet 2022

Mon avis: Dans les années 50, au cœur d’une petite vallée reculée des Appalaches en Caroline du Sud, il y a d’abord Amy et Billy Holcombe, un jeune couple amoureux et travailleur, qui cultive son lopin de terre avec acharnement. Un peu plus loin, on trouve Mme Winchester et son fils Holland, jeune voyou revenu de la guerre de Corée avec la Gold Star et avec ce que l’on n’appelait pas encore syndrome de stress post-traumatique.
Entre les Holcombe et les Winchester, il n’y a pas vraiment d’entente cordiale, mais pas non plus de guerre de voisinage. On se côtoie, sans plus.
Jusqu’au jour où Holland disparaît, sans son pick-up, resté devant la porte. Alerté par Mme Winchester, persuadée que son fils a été tué par Billy Holcombe, le shérif Alexander débute l’enquête. Il est lui aussi très vite convaincu de la culpabilité de Billy, mais il lui manque la preuve essentielle : le cadavre de Holland.
Et le temps presse pour les recherches, parce que la vallée tout entière a un pied, non au paradis, mais dans la tombe : dans quelques jours, le barrage de la multinationale Carolina Power sera mis en service et noiera la région et ses secrets sous des paquets de m³ d’eau.

Cette histoire nous est racontée par les voix successives de cinq des protagonistes de ce drame : le shérif, Amy, Billy, leur fils Isaac et l’adjoint du shérif. On progresse dans le livre comme on progresse dans l’enquête, en douceur, en prenant le temps de sonder au plus profond des âmes et des cœurs, de comprendre les agissements et les sentiments complexes de chacun.
« Un pied au paradis », ce sont des vies âpres dans une Nature impitoyable et grandiose, de l’amour, de la jalousie, du désir, de la vengeance, des croyances et des superstitions, et à la fin, la toute-puissance d’une entreprise qui force des paysans à quitter leur terre pour l’usine en ville et à déplacer leurs morts vers un nouveau cimetière, bref qui détruit sans le moindre état d’âme toute une région au nom du Dieu Profit.
Un très bon roman noir, poétique et tragique, aux personnages attachants dans leurs entêtements, et servi par une belle écriture.

Présentation par l’éditeur:

Shérif d’une petite ville des Appalaches du Sud, Will Alexander sait que Holland Winchester, le voyou local, a été assassiné. L’ennui, c’est qu’il ne trouve ni corps ni aucun témoin du meurtre. Raconté avec simplicité à travers les voix du shérif, d’un fermier voisin, de sa superbe femme, de leur fils et de l’adjoint, Un pied au paradis a marqué la naissance d’une des plumes les plus fines et singulières de la littérature américaine.

Evaluation :

Voir aussi

La Femme d’En Haut

Auteure: Claire Messud Editeur: Galimard – 2014 (384 pages) ou Folio – 2016 (416 pages) …

2 commentaires

  1. Un de ses plus beaux romans pour moi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :