samedi , 7 décembre 2019
Accueil / Etoiles / 3 étoiles / Votre cerveau vous joue des tours

Votre cerveau vous joue des tours

Auteur: Albert Moukheiber

Editeur: Allary Editions – 11 avril 2019 (240 pages)

Lu en juillet 2019

Mon avis: Déjà ce titre m’interpelle, me plonge dans un vertige de questions existentielles et réveille la rebelle qui somnole quelque part dans ma tête. Comment ça, mon cerveau me joue des tours ? Donc moi et mon cerveau, nous sommes deux entités séparées, dont la première se fait régulièrement berner par la seconde ? Donc je ne suis pas mon cerveau, lequel n’est pas moi et prend la liberté de me tourner en bourrique ? Mais si je ne suis pas mon cerveau, qui est-il donc, ce trublion autonome ? Et qui suis-je ? Enfin bref, j’arrête de me torturer les méninges, parce que ce n’est pas exactement de cela que parle ce livre. Il se penche, de façon moins métaphysique, sur la question de savoir comment le cerveau traite les informations qui lui sont transmises par nos cinq sens, pour ensuite reconstruire le monde mentalement. La difficulté étant que les informations en question se présentent souvent à nous de façon ambiguë. Par exemple, les illusions d’optique nous font hésiter, parce que la même image peut être regardée de deux façons différentes, et cela nous perturbe. Et c’est le rôle du cerveau que de « stabiliser » nos perceptions, en réduisant les ambiguïtés et en choisissant l’une des branches de l’alternative, pour nous donner en permanence une représentation du monde stable et cohérente. Mais dès lors que le cerveau reconstruit sans cesse une réalité complexe, il fonctionne par approximation, avec pour conséquence un risque d’erreur. Ce sont les biais cognitifs, par exemple les biais de confirmation (choisir l’information qui conforte notre croyance), de notoriété (Machin a dit ça, donc ça doit être vrai),… Avec tous les risques de manipulation plus ou moins malveillante que cela peut engendrer. L’ouvrage donne une foule d’exemples tirés d’expériences scientifiques, pour nous montrer comment nos jugements sont faussés, souvent involontairement, comment nous avons une tendance naturelle à nous chercher sans cesse des excuses et à nous défausser de nos responsabilités sur d’autres personnes. Intéressante aussi, l’idée que ce stress qui dévore notre société contemporaine est en réalité le signe que notre cerveau n’est pas adapté à l’évolution de la vie moderne. Le stress est un mécanisme physiologique de survie, qui a permis à l’homo sapiens d’échapper à ses prédateurs, en le soumettant à un pic de stress intense mais de courte durée, le temps de s’enfuir et de se mettre à l’abri. Aujourd’hui, la pression est partout, tout le temps, plus psychologique que vitale, mais la réaction de stress est restée la même, sauf qu’elle est désormais constante et non plus ponctuelle. Et le cerveau de l’humain moderne n’est pas (encore) assez développé pour y résister. D’où les burn-out…
« Votre cerveau vous joue des tours » est un ouvrage clair et fluide dont le message final est, en substance : faites preuve d’esprit critique et de flexibilité mentale. Je reste un peu sur ma faim, parce que j’aurais voulu savoir, quand deux interprétations de la réalité se présentent à lui, pourquoi le cerveau en choisit une plus que l’autre, et je n’ai pas toujours été convaincue par certains raisonnements (ou certaines prémisses) qui m’ont parfois semblé un peu caricaturaux. Après, je ne suis pas spécialiste, mais ce livre constitue une approche limpide de la matière (grise).

En partenariat avec les Editions Allary via une opération Masse Critique de Babelio, que je remercie tous deux.

Présentation par l’éditeur:

Pourquoi nous laissons-nous avoir par les infox ? Pourquoi croyons-nous souvent avoir raison lorsque nous avons tort ? Pourquoi sommes-nous terrorisés par une toute petite araignée inoffensive ? Pourquoi avons-nous peur de parler en public alors qu’aucun danger ne nous guette ?
Face à un réel multiple et complexe, nous sommes sujets à l’approximation, à l’illusion et à l’erreur. Ces mécanismes cérébraux nous permettent de construire une vision cohérente du monde. Mais trop souvent ils nous font perdre notre lucidité, nous enferment dans nos a priori et nous détournent des autres.
Riche de nombreux exemples tirés de la vie quotidienne et de récits d’expériences de psychologie sociale, cet essai rend accessibles les dernières découvertes des neurosciences et propose des outils pour faire de notre cerveau notre allié en toutes circonstances.

Evaluation :

Voir aussi

Une vie violente

Auteur: Pier Paolo Pasolini Editeur: Buchet-Chastel – 3 octobre 2019 (412 pages) Lu en octobre …

2 commentaires

  1. Avatar

    J’espère que nous n’avons pas tous attendu cet ouvrage pour faire preuve d’esprit critique ;-!

    • Sylvie

      Tous, sans doute pas, mais malheureusement les fake news (entre autres) semblent encore avoir de beaux jours devant elles…

%d blogueurs aiment cette page :