mardi , 7 décembre 2021

4 étoiles

L’autobus

Auteur: Eugenia Almeida Editeur: Métailié Suites – 2012 (128 pages) Lu en mars 2017 Mon avis: Un soir comme les autres dans une paisible bourgade perdue d’Argentine : un voyageur de commerce et sa compagne (un peu jeune pour lui, peut-être…) prennent un verre au café, attendant l’autobus qui les ramènera …

En savoir plus »

Le Grand Méchant Renard

Auteur: Benjamin Renner Editeur: Delcourt – 2015 (256 pages) Lu en mars 2017 Mon avis: GRRAOUUU !! Qui a peur du Grand Méchant Renard ? Ben… euuuhh… personne… Faut dire que « Maître » Renard sous son arbuste recroquevillé, avec ses graou moins effrayants que des ronronnements de chaton, ne parvient même pas à faire …

En savoir plus »

Desert Home

Auteur: James Anderson Editeur: Belfond – 2017 (336 pages) Lu en mars 2017 Mon avis: Le long de la (fictive) route 117 qui s’enfonce dans le désert de l’Utah pour s’y terminer en cul-de-sac, quelques habitants s’entêtent à vivre loin du confort de l’eau courante, de l’électricité, du courrier, du téléphone, …

En savoir plus »

Par-dessus bord

Auteur: Kenneth Cook Editeur: Le Livre de Poche – 2012 (216 pages) Lu en mars 2017 Mon avis: Ca y est, Kenneth Cook a encore frappé. Après l’Outback de « Cinq matins de trop » et les plages des environs de Sydney dans « A coups redoublés », voici qu’il nous emmène à Bernadine, petit …

En savoir plus »

Ni vivants ni morts

Auteur: Federico Mastrogiovanni Editeur: Métailié – 2017 (220 pages) Prix PEN Mexico 2015 Prix national du journalisme 2015 (Mexique) Lu en février 2017 Mon avis: Nous ne savons plus où finit l’Etat et où commence le crime, et vice-versa. Bienvenue au Mexique, bienvenue en enfer. Ce livre n’est ni un …

En savoir plus »

No home

Auteur: Yaa Gyasi Editeur: Calmann-Lévy – 2017 (450 pages) Lu en février 2017 Mon avis: « Comment expliquer à Marjorie que ce qu’il voulait capter avec son projet était la sensation du temps, l’impression d’être une part de quelque chose qui remontait si loin en arrière, qui était si désespérément vaste …

En savoir plus »

Tango

Auteur: Elsa Osorio Editeur: Métailié – 2007 (492 pages) Lu en janvier 2017 Mon avis: Le tango, c’est l’expression verticale d’un désir horizontal.* Le tango est une pensée triste qui se danse.** Le roman d’Elsa Osorio illustre à merveille ces deux citations. Le tango, cette musique déchirante, parcourue d’une tension dramatique …

En savoir plus »

L’ami retrouvé

Auteur: Fred Uhlman Editeur: Folio – 1983 (128 pages) Lu en janvier 2017 Mon avis: Terribles et poignantes « retrouvailles » que celles de Hans Schwarz, le narrateur, avec son ami d’enfance Conrad von Hohenfels, après une « séparation » de trente ans. Difficile d’en dire plus sur le contexte de cette « réunion » (c’est …

En savoir plus »

La folle du logis

Auteur: Rosa Montero Editeur: Métailié (Suites) – 2017 (208 pages) Lu en janvier 2017 Mon avis: Ce livre n’est pas un roman. Il est à la fois un récit autobiographique (mais pas forcément authentique) et un essai (mais bien loin d’une lourde démonstration scientifique) sur la littérature, l’écriture et l’imagination, cette …

En savoir plus »