jeudi , 20 février 2020

Archives de tags : littérature germanophone

La convocation

Auteur: Herta Müller Editeur: Points – 2010 (256 pages) Lu en décembre 2019 Mon avis: Nous sommes en Roumanie, pendant la dictature communiste de Ceausescu. Une jeune femme, la narratrice, monte dans un tramway. Pour la énième fois, elle est convoquée par la police politique. Elle rêvait de partir à …

En savoir plus »

L’ombre d’un père

Auteur: Christoph Hein Editeur: Métailié – 24 janvier 2019 (400 pages) Lu en janvier 2019 Mon avis: Konstantin Boggosch est coupable. Coupable d’avoir eu un père nazi, criminel de guerre, pendu à ce titre en 1945. Quoi qu’il dise ou fasse, Konstantin devra porter ce poids, cette ombre écrasante, sa vie …

En savoir plus »

Lucia et l’âme russe

Auteur: Vladimir Vertlib Editeur: Métailié – 2018 (304 pages) Lu en avril 2018 Mon avis: Lucia Binar, digne vieille dame amatrice de poésie, n’a plus qu’une aspiration dans la vie : habiter en paix jusqu’à la fin de ses jours (plus très nombreux, d’après elle) dans son appartement de la rue des …

En savoir plus »

La face cachée de la lune

Auteur: Martin Suter Editeur: Points – 2002 (332 pages) Lu en novembre 2017 Mon avis: Ahh, la crise de la quarantaine ! On a beau être un avocat riche et célèbre de la place de Zurich et orbiter sur la fertile et féroce planète des fusions-acquisitions de multinationales, on n’y échappe même …

En savoir plus »

Otages

Auteur: Sherko Fatah Editeur: Métailié – Rentrée littéraire 2017 (272 pages) Prix Adelbert Von Chamisso 2015 Lu en août 2017 Mon avis: Ne vous attendez pas au récit trépidant d’une prise d’otages d’un Occidental et de son interprète, enlevés en plein bourbier irakien, avec ballet diplomatico-médiatique, chantages, ultimatums et exécution sanglante …

En savoir plus »

Le charme discret de l’intestin – Tout sur un organe mal aimé

Auteur: Giulia Enders Editeur: Actes Sud – 2015 (350 pages) Lu en janvier 2017 Mon avis: « Charme » et « discret » ne sont pas des mots qu’on associerait spontanément à « intestin ». De fait, celui-ci n’a rien d’un(e) bel(le) inconnu(e) timide qu’on rencontrerait par hasard dans le tram ou dans une librairie (oups pardon, …

En savoir plus »

Le noyau blanc

Auteur: Christoph Hein Editeur: Métailié – Rentrée littéraire 2016 (266 pages) Lu en août 2016 Mon avis: Rüdiger Stolzenburg est une sorte de collectionneur. Un collectionneur unique en son genre, puisque cet obscur chargé de cours au département de lettres de l’université de Leipzig est pratiquement le seul au monde à s’intéresser …

En savoir plus »

Tabou

Auteur: Ferdinand von Schirach Editeur: Gallimard – Rentrée littéraire 2016 (240 pages) Lu en juillet 2016 Mon avis: « Sitôt que la lumière du vert, du rouge et du bleu se mêlent à parts égales, le blanc nous apparaît. » (Théorie des couleurs de Helmholtz – en épigraphe du roman). Trois …

En savoir plus »