lundi , 10 août 2020

Archives de tags : littérature anglophone

Et Nietzsche a pleuré

Auteur: Irvin D. Yalom Editeur: Le Livre de Poche – 2010 (512 pages) Lu en juillet 2013 Mon avis: Nous voici à Vienne en automne 1882, à l’aube de la psychanalyse. Ceci est une fiction, mais dont les personnages ont existé : la jeune et fatale Lou Salomé force la main …

En savoir plus »

Le fracas du temps

Auteur: Julian Barnes Editeur: Mercure de France – 2016 (208 pages) Lu en juin 2016 Mon avis: « L’art appartient au Peuple ». Cette phrase de Lénine aura pesé comme du plomb sur la vie et la musique de Chostakovitch. Né en 1906 à Saint-Pétersbourg (ou Petrograd, ou Leningrad, ou, ironiquement, Saint-Leninsbourg), dans …

En savoir plus »

Les baleines se baignent nues

Auteur: Eric Gethers Editeur: Points – 2014 (399 pages) Lu en avril 2014 Mon avis: Comment trouver le bonheur à Lone Star Springs, bled puritain du fin fond du Texas ? C’est la question qui turlupine Henry depuis sa naissance. Faut avouer, il aurait pu mieux tomber : sa mère droguée et …

En savoir plus »

Vent d’Est, vent d’Ouest

Auteur: Pearl Buck Editeur: Le Livre de Poche – 1972 (250 pages) Prix Nobel de littérature 1938 Lu en novembre 2014 Mon avis: Choc des cultures, choc des générations, pour une fois ces expressions ne sont, à mon sens, pas galvaudées. Nous sommes en Chine, dans les années ’20, à la …

En savoir plus »

Les maraudeurs

Auteur: Tom Cooper Editeur: Albin Michel – 2016 (416 pages) Lu en avril 2016 Mon avis: Décidément, il ne fait pas bon vivre à Jeanette, Louisiane, à quelques encâblures de la Nouvelle-Orléans. En tout cas, plus depuis que l’ouragan Katrina a dévasté la région en 2005, et encore moins depuis la …

En savoir plus »

Surf City

Auteur: Kem Nunn Editeur: Folio Policier – 2003 (334 pages) Lu en mars 2016 Mon avis: La version « carte postale » et superficielle de Huntington Beach (Surf City, pour les intimes), ce sont les plages de Californie, leurs surfeurs beaux, bronzés et musclés (genre – aarghhh – Simon Baker alias « The Mentalist », …

En savoir plus »

Certaines n’avaient jamais vu la mer

Auteur: Julie Otsuka Editeur: Phebus – 2012 (144 pages) Prix Femina Etranger 2012 Lu en janvier 2013 Mon avis: Je ne vais pas résumer une fois de plus ce livre déjà abondamment commenté. Je ne vais pas nier que j’ignorais tout de cet épisode de l’histoire du Japon, dont une certaine …

En savoir plus »

Vacances anglaises (Embrassez qui vous voudrez)

Auteur: Joseph Connolly Editeur: Points – 2004 (462 pages) Lu en mars 2016 Mon avis: Si on vous dit « vacances anglaises », vous penserez peut-être à nos voisins d’outre-Manche passant gentiment leurs vacances annuelles péniblement méritées à se cramer la peau sous le soleil des plages méditerranéennes, se tartinant de crème solaire …

En savoir plus »

J’ai épousé un communiste

Auteur: Philip Roth Editeur: Folio – 2003 (442 pages) Lu en février 2016 Mon avis: Philip Roth est un poids lourd de la littérature américaine, il le démontre une nouvelle fois ici. Comme dans « Pastorale américaine » et « La tache », il met en scène Nathan Zuckerman, son double littéraire, pour évoquer, à …

En savoir plus »