mercredi , 5 août 2020

Archives de tags : littérature hispanophone

Le reste est silence

Auteur: Carla Guelfenbein Editeur: Actes Sud (Babel) – 2013 (309 pages) Lu en septembre 2019 Mon avis: On peut dire beaucoup de choses en se taisant, et à l’inverse la parole n’est pas toujours synonyme de communicabilité. Les trois personnages principaux de ce roman illustrent bien ces difficultés. Il y …

En savoir plus »

Contes d’amour de folie et de mort

Auteur: Horacio Quiroga Editeur: Métailié (Suites) – 2013 (224 pages) Lu en août 2019 Mon avis: Le titre est plutôt explicite, mais ajoutons encore que Horacio Quiroga situe ces quinze nouvelles dans une région d’Argentine où il a vécu pendant plusieurs années, près de Misiones, dans la forêt tropicale où …

En savoir plus »

Parmi d’étranges victimes

Auteur: Daniel Saldaña Paris Editeur: Métailié – 22 août 2019 (288 pages) Lu en juillet 2019 Mon avis: Rodrigo, le narrateur, a 27 ans, vit à Mexico et est un “gratte-papier accroché à ses routines“. Pas la moindre volonté, pas la moindre personnalité, il se contente de se laisser porter …

En savoir plus »

Le dégoût – Thomas Bernhard à San Salvador

Auteur: Horacio Castellanos Moya Editeur: Métailié – 2018 (112 pages) Lu en mai 2019 Mon avis: En espagnol, on dirait, à propos d’Edgardo Vega, le narrateur : “Qué exagerado, cómo se está pasando el tío”*. Pourtant, il faut le comprendre, ce pauvre Vega. Voilà 18 ans qu’il a quitté le Salvador, …

En savoir plus »

Retour à Managua

Auteur: Sergio Ramírez Editeur: Métailié – 16 mai 2019 (336 pages) Lu en juin 2019 Mon avis: “Retour à Managua“, c’est le retour aux affaires de l’inspecteur Morales. Un retour pas des plus flamboyants : après son enquête précédente (“Il pleut sur Managua“, que je n’ai pas lu), Morales est passé …

En savoir plus »

Une santé de fer

Auteur: Pablo Casacuberta Editeur: Métailié – 16 mai 2019 (208 pages) Lu en avril 2019 Mon avis: Tobías est un grand garçon costaud qui, à presque 50 ans, vit toujours avec sa maman. Il n’a pas connu son père, militaire mort avant sa naissance dans d’obscures circonstances (en tout cas …

En savoir plus »

Invisibles

Auteur: Lucía Puenzo Editeur: Stock – 10 avril 2019 (224 pages) Lu en mai 2019 Mon avis: Noms, prénoms ou surnoms : Ismaël, La Enana (la Naine), Ajo (aïl). Lien de parenté : Ismaël et La Enana sont amants. Ajo est le frère cadet de La Enana. Profession : cambrioleurs. Les meilleurs de …

En savoir plus »

Le mort était trop grand

Auteur: Luis Miguel Rivas Editeur: Grasset – 17 avril 2019 (432 pages) Lu en avril 2019 Mon avis: “Wouah mec, quelle allure j’aurais si je pouvais me payer des fringues de luxe, des vraies, pas des copies madeinchina, un vrai blouson disel, un jean chevinion, un polo lacost, un ceinturon …

En savoir plus »